Partager :

À Terre-Neuve-et-Labrador, les patients sous dialyse bénéficient de la technologie de la télésanté

À Terre-Neuve-et-Labrador, les patients atteints de maladies rénales, et qui reçoivent un traitement de dialyse à leurs cliniques locales, utilisent la technologie de la télésanté pour les réunions hebdomadaires avec leur médecin spécialiste.

Jerry Appleby, un patient de Burin, à 300 kilomètres à l'est de St. John's, dit qu'auparavant il voyait son néphrologue trois fois par année. « Maintenant, vous pouvez avoir une bonne conversation avec le médecin toutes les semaines, lui poser des questions sur les médicaments et discuter de vos analyses de sang », dit-il.

Craig Marshall, un autre patient de la région de Burin, est d'accord. « C'est très utile de pouvoir leur parler régulièrement et avoir une infirmière tout près qui participe à la discussion durant les séances de dialyse. »

L'infirmier Tom Hickman dit que l'unité de Burin, une des six cliniques locales de la province offrant le service de dialyse, reçoit 17 patients trois fois par semaine. « Nous déplaçons l'unité mobile de télésanté d'un lit à l'autre. Les patients reçoivent leur traitement pendant qu'ils discutent avec leur médecin », dit-il.

L'adoption de la télésanté a apporté un réel changement dans l'acheminement du travail de Tom Hickman. Par exemple, avant l'arrivée de cette technologie il y a trois ans, il devait télécopier les résultats à St. John's pour qu'ils soient examinés par les médecins, et attendre deux semaines pour la réception du rapport. Maintenant, les résultats sont communiqués pendant la consultation en direct. « Une copie des notes du médecin sur le patient, ainsi que les ordonnances de médicaments me sont télécopiées à la fin de chaque entretien, ajoute-t-il. C'est très utile pour moi et mes patients. »

Dr Brendan Barrett, un néphrologue d'Eastern Health à St. John's, dit que la télésanté l'a rendu plus productif. « Dans le cas des cliniques éloignées, nous devions auparavant nous y rendre par avion et y passer toute une journée pour voir entre un et cinq patients, souligne-t-il. Maintenant, je peux me rendre sur un site de télésanté jusqu'à quatre fois par semaine, à différents moments, mais tous les patients bénéficient d'une consultation hebdomadaire. Et ça n'implique aucun déplacement. »

Il est important d'avoir des rapports médecin-patient plus fréquents, dit le Dr Barrett, étant donné que Terre-Neuve-et-Labrador est la province canadienne qui a le plus de patients sous dialyse, par habitant. Il attribue ce fait à une mauvaise alimentation, une vie sédentaire, l'hérédité et un accès limité aux soins de santé. Il y a également une haute incidence de maladies chroniques, comme le diabète et l'hypertension, qui peuvent entraîner une affection rénale.

On prévoit augmenter le nombre d'unités de dialyse et fournir une formation prédialyse à plus grande échelle, selon le personnel dont disposera la province. Ce groupe de patients à risques se retrouve de plus en plus parmi les plus âgés et les plus malades, souligne le Dr Barrett. La télésanté nous permet d'interagir avec eux de façon plus régulière et de recueillir directement l'information dont nous avons besoin pour optimiser leurs soins.

En lien avec cette histoire :

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462