Partager :

L'initiative de dossier de santé électronique de la Saskatchewan est sur la bonne voie

La saisie de résultats de laboratoire dans une base de données provinciale et la progression de l'adoption des systèmes de dossiers médicaux électroniques sont les dernières phases de l'initiative de la Saskatchewan en matière de dossier de santé électronique (DSE). La province a déjà mis en œuvre plusieurs des éléments de base du DSE, dont les registres des clients et des prestateurs, le système d'information sur les médicaments et le système d'imagerie diagnostique/d'archivage et de transmission d'images (ID/PACS).

Neil Gardner, conseiller stratégique du président du conseil d'administration d'eHealth Saskatchewan et membre de la délégation canadienne de l'Organisation internationale de normalisation, affirme que la mise en œuvre du système ID/PACS dans sa province a connu un grand succès. « Notre système PACS est en place dans 100 pour cent des hôpitaux régionaux, 60 pour cent des hôpitaux provinciaux et 56 pour cent des hôpitaux de districts, dit-il. Il offre aux prestateurs de soins autorisés de la province un accès sécurisé et immédiat à 124 millions d'études en format numérique. »

Monsieur Gardner affirme que ce genre de progrès relativement au DSE comporte des avantages pour les patients et les prestateurs de soins. La sécurité des patients est l'un des principaux avantages, surtout en ce qui a trait à l'information sur les médicaments. Lorsque le bon médicament est administré au bon patient, il y a moins de réactions indésirables et de complications. Pour les médecins, le fait d'obtenir les bonnes informations sur le patient et les résultats de laboratoire leur permet d'être plus productifs et d'offrir de meilleurs soins.

« L'approche de la province concernant la mise en œuvre du DSE repose sur l'idée de favoriser la continuité des soins et la circulation de l'information entre les prestateurs de soins de santé afin d'offrir de meilleurs soins plus efficacement aux patients », affirme monsieur Gardner.

C'est là que les normes entrent en jeu. « Il est important de travailler avec les prestateurs de soins en vue d'enregistrer l'information de façon uniforme pour qu'elle puisse être échangée, dit-il. Puis il y a ce qu'on appelle l'interopérabilité sémantique. En d'autres mots, une fois les points de service reliés, les prestateurs de soins auront la même compréhension de l'information alors ils pourront facilement l'interpréter et l'utiliser pour soigner leurs patients. »

Monsieur Gardner parle des prochaines étapes pour la Saskatchewan, dont l'achèvement de la base de données de laboratoire, la progression vers l'adoption du DME et la mise en œuvre du système ID/PACS dans toutes les régions de la province.

*Le vidéo est disponible en anglais seulement.

Prendre le temps de reconnaître, exprimer et réguler nos émotions est important pour notre #SantéMentale. Découvrez… https://t.co/7POKeAycq0

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462