Partager :

Les Canadiens utilisent de plus en plus les applis pour appareils mobiles et les objets connectés afin de surveiller leur santé et leur bien-être

Affiché le 19 septembre 2017 par Chad Leaver

Un peu partout au pays, les festivals de théâtre d’été attirent les Canadiens comme les touristes. Récemment j’ai assisté à la comédie musicale classique Guys and Dolls au Festival de Stratford, en Ontario. Les critiques avaient vu juste : c’était un spectacle sensationnel! Des applaudissements spontanés se faisaient fréquemment entendre après les incroyables numéros de danse et de musique… et chaque fois que le public applaudissait, je ne pouvais m’empêcher de remarquer les lumières blanches qui, telles des étoiles, illuminaient la salle. J’ai réalisé que ces « étoiles », très nombreuses, étaient en fait des objets connectés intelligents, comme des montres et des bracelets, qui sont utilisés notamment pour capter des données biométriques sur la santé et le bien‑être.

smart watch and mobile appLes gens surveillent‑ils vraiment leur santé à l’aide d’accessoires vestimentaires électroniques ou d’applis installées sur leur téléphone intelligent ou leur tablette numérique? Cette question est à l’origine du projet que nous avons récemment mené avec une équipe de chercheurs de HEC Montréal et du CEFRIO en vue de lancer la plus robuste enquête démographique sur ce sujet, entre autres.

Le rapport de l’étude intitulée Diffusion de la santé connectée au Canada et ailleurs dans le monde examine l’utilisation d’applis pour appareils mobiles et d’objets connectés que font ou entendent faire les Canadiens pour surveiller leur santé et leur bien‑être. Il s’agissait de la plus vaste étude jamais réalisée à ce sujet au Canada et dans le monde. Au total, 4 109 personnes ont répondu au questionnaire entre le 11 janvier et le 2 février 2017.

En ce qui concerne l’utilisation d’applis pour appareils mobiles et d’objets connectés pour la surveillance de la santé et du bien‑être, 32 % des répondants ont affirmé avoir utilisé une ou plusieurs applis de leur téléphone intelligent ou de leur tablette numérique pour surveiller divers aspects de leur santé au cours des trois mois précédents. Environ un répondant sur quatre (24 %) déclarait posséder au moins un objet connecté. Parmi ceux qui possèdent un de ces objets, 88 % précisent qu’il s’agit d’une montre ou d’un bracelet. Imaginez alors une salle de spectacle où une personne sur quatre porte au poignet un objet connecté : pas étonnant que j’aie vu s’allumer autant d’étoiles quand les gens applaudissaient!

Prenez le temps de parcourir notre rapport intégral sur l’étude. Nos conclusions intéresseront particulièrement les développeurs d’applis de santé et de bien‑être et les centres d’innovation en objets connectés, ainsi que les organisations de la santé disposées à promouvoir l’avancement de leurs stratégies en santé mobile.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Chad LeaverChad Leaver

Chad dirige les activités nationales de recherche, d'évaluation et de communication d'Inforoute qui sont liées aux portefeuilles d'investissement des Services d'évaluation ainsi que Santé grand public et Innovation.

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462