Partager :

L’intégration de la CIPI à SNOMED CT : une voix pour la pratique infirmière

Publié le 24 novembre 2020 par Kelly Kuru et Kelly Davison

L’accord conclu en 2020 par SNOMED International et le Conseil international des infirmières (CII) est l’occasion idéale pour souligner le travail clinique associé aux soins infirmiers. Le CCI est une fédération regroupant plus de 130 associations nationales d’infirmières de partout dans le monde. En vertu de l’accord, la Classification internationale de la pratique infirmière (CIPI) sera intégrée à SNOMED CT, plus vaste terminologie clinique au monde avec ses plus de 350 000 concepts actifs, tandis que SNOMED International assurera la gestion, la production et la publication de la CIPI au nom du CII, qui veillera pour sa part au maintien de la gouvernance et de la propriété du contenu de la CIPI.

Les intervenants du pays et de l’étranger qui utilisent SNOMED CT peuvent intégrer en toute souplesse les concepts de la CIPI à leurs dossiers de santé électroniques comportant SNOMED CT. Mieux encore, les pays qui utilisent actuellement la CIPI et SNOMED CT n’auront plus à procéder au mappage des activités d’un système de codes à l’autre.

L’entente arrive aussi à point nommé, puisque l’Organisation mondiale de la Santé a désigné 2020 comme Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier; par ailleurs, elle est fondée sur l’engagement international de SNOMED envers l’interopérabilité mondiale porté par le Conseil d’initiative mixte de normalisation de l’informatique mondiale de la santé (Joint Initiative Council for Global Health Informatics Standardization).

Promotion de l’interopérabilité

L’ajout de la CIPI à SNOMED CT est une importante étape vers l’interopérabilité puisque les concepts de la CIPI reflètent la pratique de 20 millions de professionnels des soins infirmiers de par le monde. L’interopérabilité est davantage qu’un simple échange d’information entre ordinateurs. Elle signifie aussi que des systèmes informatiques peuvent s’échanger des données dont le sens est clair et connu des deux parties, et que les cliniciens qui documentent et interprètent ces concepts peuvent les comprendre et les utiliser de la même façon, quels que soient les cabinets et les milieux cliniques où ils exercent.

La CIPI nous permet de mesurer des indicateurs propres aux soins infirmiers, d’utiliser cette information pour améliorer les réseaux de la santé régionaux, nationaux et mondiaux et de la mettre à profit pour produire des données scientifiques qui éclaireront la transformation des réseaux de la santé en vue d’améliorer la santé partout sur la planète.

Soutien de la surveillance des maladies en temps réel

La santé publique a été placée sous les projecteurs en raison de la pandémie de COVID-19, et les organisations de la santé du monde entier réinvestissent dans des activités de soins infirmiers à visées communautaires, comme la prévention, la surveillance et la vaccination. La relation entre la CIPI et SNOMED CT ouvre la porte à des possibilités de rapport de surveillance de la santé publique pour la COVID-19 aux échelles régionale, nationale et internationale. Comme les infirmières font l’essentiel de la collecte des échantillons, ce partenariat pourrait donner à des représentants de la santé publique un accès à des données d’essai en temps quasi réel documentées de façon fiable par des professionnelles de la santé réglementées, en plus de permettre par la suite des analyses supplémentaires sur les soins infirmiers proprement dits.

Mais ce qui est encore plus important, ce sont les améliorations des résultats pour les patients et de la capacité de répondre à leurs besoins en santé grâce à une intégration des systèmes de santé et de services sociaux. Lorraine Block, infirmière autorisée et doctorante à l’École de sciences infirmières de l’Université de la Colombie-Britannique, affirme que les terminologies cliniques normalisées et les ontologies informatisées sont les éléments fondamentaux des technologies de l’information et des communications, comme l’aide à la décision, le traitement en langage naturel et l’analyse des données.

« La représentation des connaissances en sciences infirmières dans les terminologies et ontologies informatisées s’impose si l’on veut veiller à ce que les applications de pointe soient utiles aux soins des patients tout en étant adaptées aux contextes dans lesquels s’exerce la profession infirmière, précise-t-elle. L’accord conclu par le CCI et SNOMED International est une étape importante en ce sens, car il permettra que les connaissances en sciences infirmières continuent de s’élargir, d’être gérées et d’être appliquées dans la plus grande terminologie clinique internationale qui soit (SNOMED CT). »

Mettre à profit les normes actuelles

L’association de SNOMED CT et de la CIPI complémente le travail d’établissement de normes en sciences infirmières en cours au pays, qui a joué un rôle prépondérant dans l’amélioration de la santé de la population et de notre réseau de la santé. L’initiative nationale de normalisation des données en sciences infirmières (National Nursing Data Standards (NNDS)) guide l’établissement d’une stratégie pancanadienne d’avancement des normes en données cliniques et soutient l’échange de l’information sur la santé entre les professionnels de la santé et les secteurs de soins. La NNDS est codirigée par Lynn Nagle et par Peggy White, IA, MScSI, consultante auprès de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada – directrice nationale du projet canadien Résultats dans le domaine de la santé pour l’amélioration de l’information et des soins (C-RSAIS). « La NNDS aide les cliniciens à comprendre comment l’information contenue dans les dossiers de santé électroniques peut contribuer à leur pratique et améliorer les résultats cliniques des patients et des populations », précise Peggy White.

Le projet C-RSAIS concerne un ensemble de mesures normalisées des résultats des soins infirmiers largement appliquées dans le réseau de soins aigus au Canada, et est mappé vers la CIPI et SNOMED CT.

Le présent article a été rendu possible grâce à la collaboration du personnel d’Inforoute Santé du Canada et de SNOMED International. Merci à Kathleen Sibley, Lynn Nagle, Lorraine Block et Peggy White pour leur contribution.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Kelly Kuru SNOMED IntlKelly Kuru est responsable de l’engagement et du soutien de la communauté et des intervenants mondiaux de SNOMED International, qu’elle assure au moyen de messages stratégiques d’une grande valeur. Elle est aussi responsable des activités de communication et de marketing mondiales qui concernent SNOMED CT, plus vaste terminologie clinique au monde, et ses produits connexes, ainsi que du soutien des services et des ressources.

Avant de se joindre à SNOMED International, Kelly a exercé divers rôles en stratégie et en engagement chez Inforoute Santé du Canada, une organisation mise sur pied en vue de concrétiser une vision prônant l’amélioration de la santé des Canadiens grâce à des solutions de santé numériques innovatrices; elle a aussi peaufiné ses compétences en affaires et en communications à l’University Health Network de Toronto.

Kelly est titulaire d’une maîtrise en administration publique de l’Université de Victoria et est membre participante de l’Association internationale des professionnels de la communication (IABC).

 

Kelly D thumb 40504Kelly Davison MSCSI, MSc, IA, CPHMN(C), CTSS est spécialiste principal de l’équipe des normes d’Inforoute, où il a pour responsabilité première d’aider les intervenants canadiens relativement à la terminologie de SNOMED CTMD. Kelly s’intéresse tout particulièrement à la confluence des technologies de la santé et du capital en santé des Canadiens marginalisés et structurellement vulnérables. Il apporte une perspective de justice sociale à la technologie de la santé, et plus précisément au travail qui concerne les normes; les normes canadiennes doivent appuyer les valeurs canadiennes et profiter à tous les Canadiens sans exception. Kelly est doctorant à l’Université de Victoria et codirige le Groupe de travail sur le sexe et le genre d’Inforoute, qui vise à moderniser les pratiques d’information sur le genre, le sexe et l’orientation sexuelle des systèmes de DSE au pays.

Nous sommes heureux de soutenir l'expansion de Bridge the gapp à l’Île-du-Prince-Édouard. Grâce à ce portail en lig… https://t.co/OMvHMSFRn7

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462