Partager :

La valeur des Services de certification

Publié le 6 juillet 2015 par Mark Nenadovic

Avant que j’entreprenne mon mandat comme directeur de groupe pour le programme des Services de certification d’Inforoute, notre organisation avait déjà conclu un partenariat avec l’Association canadienne de la technologie de l’information (ACTI) en vue de procéder à un examen conjoint des services de certification en santé numérique offerts au Canada.

L’occasion de collaborer avec l’ACTI pour réfléchir à ce qui fonctionnait bien dans ce secteur et de découvrir comment les fournisseurs, les organismes de santé numérique et les groupes de cliniciens pouvaient être mieux servis était importante et arrivait au bon moment. Après tout, de multiples programmes de mise à l’essai des produits, de certification et d’octroi de licence avaient vu le jour dans les provinces et dans l’ensemble du pays en raison des gros investissements consacrés aux solutions de santé numériques depuis dix ans.

Peu après avoir entrepris mon nouveau rôle, j’ai eu un rendez‑vous chez le médecin. Il venait de mettre en service une solution de dossier médical électronique (DME), et j’étais curieux de savoir ce qu’il en pensait. Aimait-il l’interface-utilisateur? Pourrais-je accéder aux résultats de mes analyses au moyen d’un portail annoncé sur le site Web de son cabinet? La solution avait-elle été certifiée par Inforoute?

Si je n’avais pas travaillé dans le domaine des services de certification, je n’aurais probablement plus repensé à cette conversation avec mon médecin. Mais il s’est adonné que la solution adoptée par son cabinet n’avait pas été certifiée par Inforoute; par contre, elle avait été approuvée par de quelconques organismes provinciaux. Sachant que les critères d’Inforoute sont fondés sur des normes nationales et internationales de sécurité, de protection des renseignements personnels et d’interopérabilité ainsi que sur des contrôles de gestion, j’avais d’autres questions à lui poser : cette solution de DME préserverait-elle la sécurité et la confidentialité des renseignements sur ma santé? Certains éléments du système étaient‑ils vulnérables? Ce système pourrait-il fonctionner en interopérabilité avec le dossier de santé électronique (DSE) de la province pour que je puisse accéder à l’ensemble de mon dossier médical? Quels aspects fonctionnels avaient été évalués par les organismes provinciaux? Y avait-il des redondances dans les analyses faites par les provinces et celles d’Inforoute?

Si je vous raconte tout ça, c’est que ça résume très bien ce que nous a appris l’examen conjoint réalisé en 2014 par Inforoute et l’ACTI et ce sur quoi nous avons l’intention de nous pencher au cours des trois prochaines années. L’examen a produit sept mesures à prendre pour assurer la conformité des programmes de conformité et de certification des TI sur la santé au Canada afin de mieux répondre aux besoins de notre communauté de la santé numérique. L’une des mesures à prendre concerne le repérage de certifications redondantes; idéalement, la collaboration des organismes de certification devrait aussi éliminer les tests redondants.

Il est important que nos fournisseurs d’outils de santé numériques puissent faire la preuve que leur solution protège la confidentialité des renseignements personnels sur notre santé, tout en autorisant leur échange sécurisé entre des professionnels de la santé autorisés. Tout au long de l’examen, ils ont exprimé leur soutien envers un service national de certification.

Je pense que nous pouvons tous admettre que la certification offre de précieux avantages et procure la tranquillité d’esprit tout en facilitant la sécurité des patients et l’interopérabilité.

Nous vous tiendrons au courant de ce dossier tandis que nous poursuivons le travail déjà en cours en vue d’améliorer le programme de certification national du Canada. Je suis curieux de savoir ce que vous en pensez et me réjouis à l’idée d’amener de nombreux membres de nos communautés de la santé numérique à s’intéresser à cette question.

Visitez le site Web d’Inforoute pour en savoir plus au sujet des Services de certification d'inforoute; laissez aussi un commentaire ci‑dessous pour nous dire ce que vous pensez de l’importance de la certification.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


mnenadovic 100Mark Nenadovic

Mark Nenadovic, M.Sc.S., CPHIMS-CA, est directeur principal du Groupe sur les technologies émergentes et des Services de certification chez Inforoute Santé du Canada. L'équipe dont il fait partie mène des recherches et publie des livres blancs sur les technologies de santé numériques qui provoquent des changements radicaux. Mark est également à la tête des Services de certification d'Inforoute, dont le mandat est d'accélérer le déploiement de solutions d’information sur la santé confidentielles, sécurisées et interopérables qui tirent parti des investissements importants faits au Canada dans les systèmes de DSE. Auparavant, Mark a dirigé quatre des programmes de DSE pancanadiens d'Inforoute, qui ont donné lieu à des investissements de plus de un milliard de dollars. Tout au long de sa carrière, Mark a beaucoup travaillé avec les hôpitaux et les autorités régionales de la santé, et il a agi à titre d'expert-conseil auprès des gouvernements fédéral et provinciaux ainsi que d'organisations non gouvernementales.

« Ça semble toujours étrange qu’on n’ait pas accès à notre information médicale. » Faites connaissance avec Mark, l… https://t.co/blN9nlmN0J

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462