C’est la Semaine de la santé numérique! Joignez-vous aux célébrations. Pour en savoir plus >

Partager :

Gestion des médicaments

Blogue : Inforoute en direct

Agir pour réduire les dangers de la prescription d’opioïdes

Publié le le 16 octobre par Tanya Achilles

J’ai été honorée qu’on me demande en février dernier de diriger le travail concernant la stratégie d’utilisation de PrescripTIonMC dans la lutte contre les méfaits possibles des opioïdes. Le nombre de décès attribuables à une surdose d’opioïde ne cessant d’augmenter, le service PrescripTIonMC est appelé à jouer un rôle critique dans la résolution de ce problème. Lorsque j’étais pharmacienne, j’ai pu observer les bienfaits que procurent ces médicaments – et aussi les torts qu’ils peuvent causer. C’est pourquoi je pense qu’on doit prendre des mesures pour réduire les dangers inhérents à leur prescription.

L’ordonnance électronique, plus sûre pour les patients que les ordonnances manuscrites ou télécopiées

Publié le 18 septembre 2018 par Poonam Khanna

Courriel, télécopie et transmission électronique : l’une de ces méthodes d’acheminement des ordonnances se démarque des autres. Si, en apparence, les deux premières ne semblent pas être très différentes de la troisième, celle-ci se démarque nettement des autres en ce qui concerne la sécurité qu’elle offre aux patients.

14 % des Canadiens ont déjà perdu ou abîmé une ordonnance – et cela a un coût.

Publié le 7 août 2018 par Bobby Gheorghiu 

La plupart des Canadiens se voient régulièrement prescrire des médicaments. En effet, selon un récent sondage de Nielsen commandé par Inforoute, 65 % des Canadiens de 18 ans et plus ont obtenu une ordonnance dans les deux dernières années, tandis que les adultes âgés ont fait exécuter en moyenne plus de huit ordonnances dans la dernière année seulement.

Le non-respect d’un traitement médicamenteux : Explorer les tensions entre la sécurité des patients et leur autonomie

Publié le 11 juillet 2018 par Bobby Gheorghiu et Seema Nayani

Ce chiffre vous surprendra peut-être, mais au Canada, environ 30 % des ordonnances que les prescripteurs remettent à leurs patients ne sont jamais exécutées.1 Toutes sortes de raisons sont en cause, par exemple la perte ou l'endommagement de l'ordonnance, le coût trop élevé du médicament, un oubli, le refus de prendre le médicament, et plusieurs autres. Or, le non-respect d’un traitement médicamenteux peut aggraver les problèmes de santé du patient et l'amener à se présenter aux urgences ou à être hospitalisé plus fréquemment. Selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé, au Canada, la non-adhésion au traitement est à l'origine de 5 % des hospitalisations et de 5 % des consultations chez le médecin, ce qui représente des coûts supplémentaires de quatre milliards de dollars par année pour le réseau de la santé.2

L'ordonnance électronique apporte une tranquillité d'esprit dont on a grand besoin dans notre vie

Publié le 5 juin 2018 par Poonam Khanna

Dernièrement, j'ai consulté une spécialiste qui m'a prescrit un médicament et m'a donné rendez-vous dans un mois pour vérifier s’il était vraiment efficace pour moi. Elle m'a aussi expliqué que ce médicament prend parfois deux bonnes semaines avant de faire effet. Le temps m'était donc compté : je voulais commencer à le prendre tout de suite afin qu'il commence à agir (éventuellement) avant mon prochain rendez-vous.

Bilan de 2016 de PrescripTIon

Affiché le 19 janvier Par Bobbi Reinholdt

L'équipe de PrescripTIonMC a eu beaucoup de pain sur la planche en 2016.

Depuis qu'Inforoute a commencé à élaborer la solution d'ordonnances électroniques multi-territoriale, elle a tenu plus de 150 rencontres avec les groupes d'intervenants clés, notamment des provinces, des territoires, des fournisseurs, des pharmacies de détail, des prescripteurs, des organismes de réglementation, des experts de la protection des renseignements personnels, des assureurs et des patients.

Réflexions sur l’ordonnance électronique et la sécurité

Affiché le 8 novembre par le Dr Michael Hamilton 

Il est important de ne pas voir l’ordonnance électronique comme une fin en soi, séparée de toute chose. En fait, ce dont nous avons réellement besoin, c’est d’un système complet qui s’articule autour de toutes les étapes de la filière pharmacologique : de la réglementation et surveillance des médicaments à l’armoire à pharmacie du patient, en passant par la fabrication, l’emballage et l’étiquetage, la prescription, les logiciels de pharmacie et l’exécution de l’ordonnance. Or, si nous voulons assurer la sécurité des patients, tous ces éléments doivent interagir entre eux à un haut degré de précision et d’intégrité.

L'ordonnance électronique : un pas important vers l'utilisation sûre des médicaments

Affiché le 17 août par Bobbi Reinholdt

Il existe de nombreux facteurs préoccupants en lien avec l'utilisation sécuritaire des médicaments d’ordonnance.À titre d’exemple, 39 % des Canadiens âgés de 55 ans et plus prennent au moins 4 médicaments et, actuellement, le Canada est le deuxième consommateur d'opioïdes d'ordonnance au monde selon le Canadian Centre for Addiction.Compte tenu de la situation, quels moyens pouvons-nous prendre pour rendre plus sûre l’utilisation des médicaments d’ordonnance? Un pas important dans la bonne direction serait l'ordonnance électronique, à savoir la transmission électronique sécurisée d'une ordonnance, du prescripteur à la pharmacie du patient.

L'ordonnance électronique améliore tant la sécurité que l'état de santé du patient

Publié le 24 mai 2016 par Bobbi Reinholdt

Chaque année, les pharmaciens canadiens exécutent quelque 600 millions d'ordonnances, dont 44 % sont manuscrites. Par conséquent, bon nombre d'entre elles risquent d'être illisibles, et ce n'est que l'une des raisons pour lesquelles le moment est venu de mettre en service une solution d'ordonnances électroniques au Canada.

Une boîte à outils qui facilite la transition vers le BCM électronique

Publié le 30 septembre 2014 par Valerie Leung

Le bilan comparatif des médicaments (BCM) permet de communiquer de manière efficace, aux points de transition des soins, l'information sur les médicaments que prend un patient. Bien qu'il s'agisse d'une pratique de sécurité prescrite par Agrément Canada, la mise en œuvre du BCM dans tout le continuum de soins demeure un défi de taille. Or, les solutions de BCM électroniques simplifient cette tâche, et il existe maintenant une boîte à outils pour faciliter le passage du BCM sur papier au BCM électronique.

RT @CFHI_FCASS: Les services à distance comme BASE favorisent l’apprentissage des médecins et de meilleurs soins. Découvrez comment #médeci…

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462