Partager :

L’ordonnance électronique rend la prescription des opioïdes plus sécuritaire

Publié le 27 octobre 2020 par Dr Peter Selby 

À l’heure où la crise de la COVID-19 bouleverse la vie quotidienne des Canadiens, l'épidémie de surdoses d'opioïdes qui sévissait déjà au pays ne montre aucun signe de ralentissement. Déjà, entre janvier 2016 et décembre 2019, on recensait que près de 15 400 personnes étaient décédées d'une surdose d'opioïdes. Et bien que les données pour 2020 ne soient pas encore complètes, le coroner de l'Ontario a déclaré que le nombre de surdoses mortelles d'opioïdes avait bondi de 25 % dans cette province depuis le début de l'année.

Les opioïdes sont des médicaments contrôlés, comme les benzodiazépines ou les stimulants. Ces médicaments ont une réelle valeur thérapeutique, mais mal utilisés, ils peuvent avoir de graves conséquences. En plus de causer une forte dépendance, ils font l'objet d'un important trafic sur le marché noir, et leur consommation inappropriée cause beaucoup de tort aux gens, à leur famille et aux collectivités.

Pour maximiser les avantages des médicaments contrôlés tout en réduisant au minimum les risques qu'ils présentent, nous devons être en mesure de suivre leur prescription et leur usage dans le réseau de la santé. Ce faisant, nous aiderons les cliniciens et les pharmaciens à veiller à ce que leurs patients obtiennent les bons médicaments, selon la bonne posologie et au bon moment.

La pandémie de COVID-19 a été l'amorce d'un virage vers les soins virtuels, qui permettent aux patients et aux professionnels de la santé d'avoir des interactions sans s'exposer au virus. Que de nombreux patients puissent maintenant consulter à distance leurs professionnels de la santé par vidéoconférence et par téléphone est une excellente nouvelle pour la sécurité de tous. Mais un maillon faible demeure : la transmission, des prescripteurs aux pharmaciens, des ordonnances de médicaments contrôlés, processus dont l'efficience et la sécurité laissent encore souvent à désirer. D’où le regain d'intérêt pour l'ordonnance électronique qu’on constate ces derniers temps.

Un service d'ordonnances électroniques comme PrescripTIon permet la transmission sécurisée d'une ordonnance directement du dossier médical électronique (DME) au système de gestion de la pharmacie (SGP). Puisque le SGP reçoit l'ordonnance directement, il y a beaucoup moins de risques de perte, de falsification ou de détournement. En outre, grâce au service, les prescripteurs et les pharmaciens disposent d'un moyen de communication intégré à leurs outils de travail; ils peuvent ainsi se poser facilement des questions et demander des précisions et, surtout, mieux coordonner les soins à donner aux patients.

Par ailleurs, divers types de notifications servent à confirmer aux cliniciens que le bon médicament a été remis au bon patient. En effet, le pharmacien est notifié lorsqu'il reçoit une ordonnance, et il peut à son tour notifier le médecin une fois celle-ci exécutée. En comparaison, dès qu'une ordonnance papier quitte le cabinet du prescripteur, il est difficile de savoir quand ou si elle se rendra à la pharmacie. On peut donc constater que l'ordonnance électronique améliore nettement la gestion des médicaments, un aspect particulièrement utile lorsqu'il s'agit de prescrire des médicaments contrôlés.

De même, l'ordonnance électronique simplifie la prescription de petites quantités d'un médicament, autre énorme avantage pour la prescription des médicaments contrôlés, puisque cela permet de limiter les risques de surdoses accidentelles. En veillant à ce que les patients aient accès au médicament dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, l'ordonnance électronique empêche les gens de se constituer des réserves de médicaments qui pourraient être utilisées à mauvais escient ou donner lieu à des surdoses intentionnelles.

La pandémie de COVID-19 nous donne l'occasion de moderniser les soins de santé, y compris nos pratiques de prescription. Si nous voulons favoriser une gestion sûre et moderne des médicaments contrôlés, il nous faut des outils sûrs et modernes. L'ordonnance électronique de PrescripTIon est un moyen parmi d'autres d'améliorer le réseau de la santé — et la santé des patients qu'il sert.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.

Si vous envisagez de vous inscrire à PrescripTIonMD, ou que vous souhaitez simplement en savoir davantage au sujet du service, visitez www.prescriptioncan.ca.


Peter Selby profileLe Dr Peter Selby est professeur, directeur de la division de la santé mentale et des toxicomanies ainsi que clinicien-chercheur au Département de médecine familiale et communautaire et à l'École de santé publique Dalla-Lana de l'Université de Toronto, en plus d'être professeur au Département de psychiatrie de cette même université. Il est clinicien-chercheur à l'Institut de recherche de la famille Campbell et conseiller médical en chef du Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto. Ses recherches portent sur les méthodes novatrices nous permettant de mieux comprendre et de traiter les comportements de dépendance et leurs comorbidités.

2020 a entraîné des bouleversements pour le réseau de la santé, et plus de Canadiens que jamais ont adopté une appr… https://t.co/ds0LEy2Nh4

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462