C’est la Semaine de la santé numérique! Joignez-vous aux célébrations. En savoir plus >

Partager :

Le Canada tire de nombreux avantages de ses investissements en santé numérique

Publié le 4 julliet 2016 par Bobby Gheorghiu

Cette semaine, j'aimerais parler de deux mythes qui ont la vie dure en partie à cause d'un manque de connaissance de la part du grand public et du fait que les nombreux investissements dans l'infrastructure de santé numérique donnent des résultats qui ne sont pas toujours apparents.

Mythe: Le Canada a dépensé des milliards de dollars en santé numérique, sans le moindre résultat. Mythe: Jusqu’à présent, il y a eu peu de progrès, voire aucun, en santé numérique au Canada.

Comme bon nombre de pays comparables, le Canada a injecté ces dernières années des milliards de dollars dans le secteur de la santé numérique. En effet, par l'intermédiaire d'Inforoute Santé du Canada, Santé Canada a investi depuis 2001 quelque 2,15 milliards de dollars dans les dossiers de santé interopérables, la télésanté, les dossiers médicaux électroniques destinés aux cabinets de médecins et aux soins ambulatoires ainsi que dans d'autres systèmes de base. Les provinces et les territoires ont également fait des investissements importants en santé numérique. Les avantages qui en ont découlé sont considérables et bien attestés. Depuis 2007, tant les Canadiens que le réseau de la santé ont retiré de ces investissements des bienfaits estimés à 19 milliards de dollars. Seulement en 2015, les avantages sur les plans de l'accessibilité, de la qualité et de la productivité — notamment la baisse du nombre d'analyses et d'examens répétés inutilement, le recours moindre aux soins hospitaliers et les gains en efficience pour les cliniciens — se sont chiffrés à plus de 2,5 milliards de dollars dans l'ensemble du réseau canadien de la santé. Les méthodes d'évaluation qui ont permis de mettre au jour ces résultats sont décrites dans l'étude intitulée Cumulative Benefits of Digital Health Investments in Canada.

Le graphique ci-dessous, dont les données sont tirées des enquêtes du Fonds du Commonwealth auprès des médecins de première ligne menées entre 2006 et 2015, montre à quel point l'utilisation du DME au Canada a progressé dans les dix dernières années — cette croissance est d'autant plus spectaculaire que nous accusions au départ un retard important par rapport aux autres pays industrialisés.

International comparison of primary care EMR use

On observe une tendance similaire au chapitre de l'adoption des systèmes de dossiers de santé électroniques par les professionnels de la santé de l’ensemble des provinces et des territoires. Comme il est précisé dans l'article intitulé Measuring Interoperable EHR adoption and maturity: a Canadian example, l'utilisation active de ces systèmes a augmenté de façon exponentielle dans les dix dernières années. Ces investissements ont permis de créer de solides assises pour de nouvelles initiatives telles que PrescripTIon.

Estimated monthly users of two or more clinical domains: 139,600

Visitez notre page sur les mythes en santé numérique pour obtenir l'heure juste au sujet des avantages de la santé numérique.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Bobby GheorghiuBobby Gheorghiu

Bobby est gestionnaire, Tendances et Rendement, chez Inforoute Santé du Canada, où il collabore avec différents partenaires pour mesurer l'adoption de la santé numérique et démontrer les avantages des investissements dans ce domaine. Il est titulaire d'une M.Sc.S. en politique, gestion et évaluation de la santé de l'Université de Toronto.

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462