Partager :

Blogue : Inforoute en direct

A-t-on demandé aux patients ce qu’ils voulaient vraiment?

Vision citoyenne du rôle de la santé numérique dans l'amélioration de la santé

Affiché le 15 août 2017 par Kate Perkins

Il se passe beaucoup de choses ces temps-ci dans le monde de la santé numérique — presque trop pour qu'on s'y retrouve! Malgré tout, un fait demeure : pour inciter les cliniciens à adopter la santé numérique, il faut leur proposer des solutions et des outils qu'ils pourront utiliser sans perturber le déroulement de leurs tâches. Mais il est de plus en plus évident que les besoins des patients pèsent tout autant dans la balance. En effet, puisque les patients sont des partenaires à part entière de leur équipe de soins, ne serait-il pas logique de leur demander leur avis sur la conception des outils de santé numériques?

La proportion de Canadiens sensibilisés à la santé numérique a atteint un sommet historique (75 %)1. Et la vaste majorité d’entre eux croient qu’il est important pour le réseau de la santé que l’on tire pleinement avantage des outils et des fonctions de santé numériques dès maintenant (96 %)1.

La question se pose donc d'autant plus : a-t-on demandé aux patients ce qu'ils voulaient vraiment? La réponse est OUI! Aujourd'hui, bon nombre de cliniciens, de concepteurs d'applications et de systèmes de santé ainsi que d'organisations de la santé de partout au Canada reconnaissent toute l'importance d'avoir le point des patients. Dans les dernières années, ces gens se sont attelés à la tâche de mieux comprendre les besoins et les attentes des Canadiens, et ils n'ont ménagé aucun effort pour les satisfaire.

En 2016, Inforoute a fait paraître les résultats de l'étude intitulée Relier les patients pour favoriser leur santé, fruit de trois années de travail durant lesquelles 6 000 Canadiens ont été invités à indiquer dans quelle mesure ils connaissaient la santé numérique et en percevaient les avantages et à préciser s'ils y avaient accès et en faisaient usage.

Parmi les Canadiens qui n'avaient pas encore accès à la santé numérique...

  • 70 % ont déclaré qu'ils aimeraient pouvoir envoyer une demande d'ordonnance en ligne à leur médecin
  • 70 % ont dit qu'ils aimeraient pouvoir consulter une liste des médicaments qui leur sont actuellement prescrits et de leurs anciennes ordonnances
  • 69 % ont précisé qu'ils aimeraient pouvoir accéder à leurs dossiers médicaux électroniques
  • 69 % ont mentionné qu'ils aimeraient pouvoir accéder à leurs dossiers de vaccination électroniques
  • 68 % ont dit qu'ils aimeraient pouvoir consulter les résultats de leurs analyses de laboratoire en ligne
  • 67 % ont souligné qu'ils aimeraient pouvoir prendre rendez-vous avec leur médecin en ligne
  • 55 % ont affirmé qu'ils aimeraient pouvoir consulter leur médecin au moyen d'une visite virtuelle1

La bonne nouvelle, c'est que le Canada va dans la bonne direction pour offrir aux patients ce qu'ils aimeraient avoir. De fait, l’accessibilité des services de santé numériques destinés au grand public a plus que doublé entre 2014 et 2016. Les Canadiens utilisent une panoplie de solutions en ligne pour prendre leurs rendez-vous (17 %), demander le renouvellement d’une ordonnance (22 %), accéder à leurs renseignements médicaux (20 %) ou consulter leur médecin en ligne (14 %)1.

Outre l'étude parue en 2016, Inforoute a récemment mené une autre initiative pour sonder les Canadiens : l'atelier En meilleure santé. Ensemble. Durant deux jours, des participants représentatifs de la population canadienne ont pris part à des délibérations et à des activités guidées pour définir les attentes des patients. Cette rencontre a mené à l'élaboration de la Vision citoyenne du rôle de la santé numérique dans l'amélioration de la santé, qui énonce quelques-unes des priorités des Canadiens en ce qui touche leurs soins de santé et donne à Inforoute une meilleure idée des grands principes qui devraient s'appliquer aux solutions de santé numériques destinées au grand public. L'infographique ci-dessous donne un aperçu de la Vision citoyenne.

Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour parvenir à nos fins. À l'évidence, toutes les personnes concernées doivent avoir leur mot à dire sur l'avenir de la santé numérique, et des moyens sont effectivement pris en ce sens. Vous aussi, faites-vous entendre! Si vous avez une idée, une suggestion ou une frustration, allez au-delà du mot-clic #pensezsanténumérique :

  • Soyez actif sur les réseaux sociaux : Il existe une multitude de communautés et de groupes virtuels auxquels vous pouvez adhérer.
  • Devenez membre d'un groupe de défense des intérêts des patients : Il y a un choix infini de groupes voués à la promotion des droits des patients. La plupart des hôpitaux en ont, mais il y a aussi des associations de santé et des groupes indépendants si vous préférez. Je vous conseille de faire une recherche sur Internet avec les mots-clés suivants : « comités des usagers », « groupes de défense des patients », « groupes de protection des patients ». Vous verrez alors les options qui s'offrent à vous.
  • Parlez à votre médecin : Demandez à votre médecin de famille de vous expliquer quels sont les services accessibles dans votre localité. Découvrez comment vous pouvez participer pleinement à vos soins de santé.

1 Relier les patients pour favoriser leur santé, Inforoute Santé du Canada, 2016.

Vous avez des commentaires au sujet de cet article? Nous aimerions les connaître.


Kate PerkinsKate Perkins

Membre de l'équipe des Communications  d'Inforoute, Kate met son talent en communication et marketing au service de ses divers clients. Elle est titulaire d'un baccalauréat en arts appliqués (avec spécialisation en analyse média) et d'un diplôme en relations publiques.

L’histoire de Jannica : La #santénumérique facilite grandement l’apprentissage et le développement de sa fille. Déc… https://t.co/2YueMi3z4q

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462