Partager :

Aperçu du DSE, du DME et du DSP

Les dossiers de santé électroniques (DSE), les dossiers médicaux électroniques (DME) et les dossiers de santé personnels (DSP) sont des termes semblables, mais ont des définitions différentes et des buts distincts. Inforoute Santé du Canada les définit comme suit :

  • Dossier de santé électronique : On appelle dossier de santé électronique (DSE) les systèmes qui forment le dossier à vie, sécurisé et confidentiel où figurent les antécédents d'une personne en matière de santé et de soins. Ces systèmes entreposent et transmettent des renseignements médicaux comme les résultats d'analyses de laboratoire, les profils pharmacologiques, les principaux rapports cliniques (p. ex.: sommaires de congés), l'imagerie diagnostique (p. ex.: radiographies) et les vaccins reçus. Les professionnels de la santé autorisés ont accès à cette information par voie électronique.
  • Dossier médical électronique : Le dossier médical électronique (DME) est un système bureautique qui permet aux professionnels de la santé, comme les médecins de famille, d'enregistrer l'information recueillie lors d'une consultation. Cette information, par exemple le poids du patient, sa tension artérielle et d'autres renseignements cliniques, aurait auparavant été consignée à la main et conservée dans une chemise au cabinet du médecin. Bientôt, le DME permettra aussi au médecin d'accéder au dossier de santé complet d'un patient, y compris à l'information du DSE qui a été recueillie par d'autres professionnels de la santé.
  • Dossier de santé personnel : dossier de santé partiel ou complet sous la garde d’une ou de plusieurs personnes (p. ex. un patient ou un membre de sa famille) qui renferme une partie ou l’intégralité des informations sur la santé de cette personne durant toute sa vie. Il s’agit aussi d’un dossier centré sur une personne, mais contrairement au DSE, c’est le patient plutôt que le professionnel de la santé qui exerce un contrôle sur ce dossier ou en est le gardien.

Points de vue de citoyens

Relier les patients pour favoriser leur santé

Inforoute mène régulièrement des sondages auprès des Canadiens, car elle est soucieuse d'écouter leurs points de vue et de comprendre leurs besoins. Le rapport intitulé Relier les patients pour favoriser leur santé, 2018 fournit les données les plus récentes concernant l’accessibilité et l’utilisation de la santé numérique, de même que l’intérêt des citoyens à l’égard de l'accès à leurs renseignements médicaux en ligne et à des services de santé électroniques.

Les résultats sont tirés de quatre sondages d’opinion publique effectués en février et mars 2014, 2016 et 2018 auprès d’échantillons représentatifs de la population canadienne selon l’âge, le sexe et la province/le territoire de résidence.

Relier les patients pour favoriser leur santé

Vision citoyenne du rôle de la santé numérique dans l’amélioration de la santé

Pour mieux comprendre les désirs des Canadiens, Inforoute a tenu en mars 2017 l’atelier En meilleure santé. Ensemble. Venus d’un peu partout au Canada. 34 citoyens s’y sont réunis pour apprendre et pour partager leurs connaissances au sujet de la santé numérique. Ensemble, ils ont établi la Vision citoyenne du rôle de la santé numérique dans l’amélioration de la santé.

Cette vision a pour but d’améliorer la santé des Canadiens et de promouvoir une collaboration authentique et significative entre les patients, les membres de leur famille et les professionnels qui leur donnent des soins grâce à des technologies numériques intégrées accessibles à tous.

Histoires de Canadiens

La technologie facilite la transformation des soins de santé partout au pays : les gens ont accès à un éventail plus large d’outils pour s’occuper de leur santé et communiquer avec les professionnels de la santé. Pour souligner les progrès déjà réalisés au pays, nous publions les histoires vécues par des Canadiens qui ont fait l’expérience pratique de solutions de santé numériques comme les outils de santé mentale électroniques, la télésurveillance des patients, les portails-patients, entre autres.

Pour voir toutes les histoires de Canadiens, cliquez ici. 

En vedette

 

La consultation électronique, un outil qui aide une résidente de Gatineau à accéder aux soins

La santé numérique améliore l’accès aux soins de nombreux Canadiens, dont Nathalie Achim, de Gatineau, au Québec. Dans ce vidéo, Mme Achim explique comment un récent problème de santé qui exigeait l’avis d’un spécialiste a pu être réglé rapidement sans qu’elle ait à se déplacer.

Autres histoires de Canadiens

La santé numérique en Saskatchewan : Une meilleure qualité de vie grâce à la télésurveillance des patients (télésoins à domicile)

Wendy Waters est une artiste de Saskatoon, en Saskatchewan. Elle est atteinte d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Elle dit que les télésoins à domicile (aussi appelés télésurveillance des patients) l'ont aidée à prendre en charge sa maladie chronique et lui ont fourni les soins et le soutien dont elle avait besoin, dans le confort de son foyer.

La santé numérique au Canada : l'histoire de Monique et du Dre Marie-Andrée Fortin

La Dre Fortin et Monique font part de leur propre expérience de la santé numérique et expliquent à quel point elle améliore leur relation médecin-patient.

Du papier au numérique : dossiers de vaccination des enfants

L'outil de surveillance de la santé publique Panorama procure à Holly Tronson, de la Première Nation de Westbank, en Colombie-Britannique, la tranquillité d'esprit de savoir que les dossiers de vaccination de ses enfants, conservés sous forme numérique, peuvent être facilement et rapidement consultés par les professionnels de la santé publique. Holly parle de son histoire dans notre tout dernier vidéo.

L’histoire du Dr Léo Picard : Se connecter à distance à ses patients

Le Dr Léo Picard, rhumatologue à Moncton, au Nouveau-Brunswick, a mis en place un service de consultation par vidéo dans son cabinet pour fournir des soins rapides et des visites de suivi à ses patients qui habitent en région éloignée.

Alliance ACCÈS 2022

Le programme ACCÈS Santé d'Inforoute amène l'industrie, les professionnels de la santé, les provinces, les territoires et les Canadiens à innover ensemble afin de redéfinir où et comment les Canadiens accèdent aux soins.

Nous croyons que le réseau de la santé devrait être connecté, pour permettre aux citoyens comme aux professionnels qui les traitent d’accéder électroniquement à l'information et aux outils dont ils ont besoin pour optimiser la santé et le mieux-être des patients et moderniser la façon dont on accède aux soins. Et nous savons que beaucoup d'organisations, de professionnels de la santé, d'innovateurs et de citoyens partagent notre vision.

La bonne nouvelle, c'est que des innovateurs s'emploient à créer des solutions qui permettent aux Canadiens d'accéder à leurs données médicales et de prendre activement soin de leur santé. Toutefois, ces innovateurs rencontrent aussi des obstacles qui les empêchent de déployer leurs solutions à grande échelle.

Ils font face à toutes sortes d'obstacles, qu’il s’agisse de problèmes d’intégration avec d’autres solutions de santé numériques, de problèmes de connexion avec les sources de données personnelles, ou encore de difficultés à accéder à des systèmes fiables de confirmation de l'identité et de gestion du consentement grâce auxquels les citoyens pourraient accéder aux solutions de santé numériques de manière sécurisée et confidentielle.

Éliminer les obstacles au déploiement des solutions

Nous croyons que ces obstacles peuvent être éliminés, et c'est pourquoi nous avons lancé le mouvement ACCÈS 2022.

L’Alliance ACCÈS 2022 (l’Alliance) est une communauté de partenaires déterminés à concrétiser la vision d’ACCÈS 2022, qui est d’améliorer l’accès des Canadiens à leur information sur la santé et à des services de santé numériques.

Programme des commanditaires fondateurs de l’Alliance ACCÈS 2022

Lancée officiellement à la Conférence du Partenariat 2018 d’Inforoute, l’Alliance ACCÈS 2022 invite les organisations à se rallier à cette vision. Actuellement, elle offre à un petit nombre d’organisations du secteur privé représentant tous les pans de l’industrie de la santé l’occasion de se joindre à son Programme des commanditaires fondateurs. Le Programme des commanditaires fondateurs n'acceptera des membres que cette année, et le nombre de places est limité.

Si vous souhaitez participer à ce programme, contactez-nous.

L'Alliance ACCÈS 2022 proposera d'autres activités et possibilités d’engagement dans la prochaine année. En attendant, pour rester dans le coup, joignez-vous au mouvement ACCÈS 2022.

Joignez-vous au mouvement ACCÈS 2022  

Qu’est ce que la santé numérique?

La santé numérique désigne l’utilisation d’outils, de services et de méthodes électroniques et informatiques pour assurer la prestation des services de santé ou pour simplement favoriser une meilleure santé. La vision d'Inforoute consiste à améliorer la santé des Canadiens grâce à des solutions de santé numériques innovatrices.

L’adoption de la santé numérique au Canada suppose la création d’un réseau de systèmes permettant à une personne de se connecter de façon sûre et de partager de l’information sur sa santé avec un réseau de professionnels de la santé autorisés. De plus en plus, elle fournit les outils et l’information vous permettant de mieux comprendre et de mieux gérer votre santé et celle des membres de votre famille.

Voyez comment la santé numérique a changé la vie d’une mère :

 

Gouvernement fédéral, provinces et territoires

Améliorer l’accès aux soins

Le programme ACCÈS Santé d'Inforoute amène l'industrie, les professionnels de la santé, les provinces, les territoires et les Canadiens à travailler ensemble afin de redéfinir où et comment les Canadiens accèdent aux soins.

La santé numérique permet aux professionnels de la santé d'accéder à l'information dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées quant aux soins à donner à leurs patients, et elle aide aussi les citoyens à mieux gérer leurs soins. Il en résulte un réseau de la santé plus accessible et plus efficient. C’est d’ailleurs le but du programme ACCÈS Santé :

La santé numérique procure aux citoyens un accès direct et sécurisé à leur information médicale et rend les soins plus accessibles, tout en favorisant une réduction des coûts.

 
  • Doter les citoyens d'un accès sécurisé à leurs renseignements médicaux et à des solutions de santé numériques.
  • Fournir aux citoyens des options plus pratiques — les outils numériques — pour accéder rapidement aux soins.
  • Favoriser une réduction des coûts grâce à :
    • de meilleurs résultats pour la santé
    • un accès efficace à l’information
    • une diminution des visites à l'urgence et des hospitalisations
  • Tirer parti de la Passerelle ACCÈS, qui est soutenue par un cadre de confiance national visant à stimuler l'innovation dans le réseau de la santé.
  • Créer des possibilités de croissance économique par l'innovation.

Projets ACCÈS Santé

Inforoute encourage le déploiement à grande échelle des solutions de santé numériques afin de rendre les soins plus accessibles. Voici quelques-uns de ses projets :

PrescripTIonMD

PrescripTIonMD, seul service d’ordonnances électroniques à but non lucratif du Canada, améliore la sûreté des médicaments en permettant aux prescripteurs d’envoyer une ordonnance à partir de leur dossier médical électronique directement au système de gestion d'une pharmacie, ce qui évite la transcription des ordonnances.

Portail-santé des citoyens Mustimuhw

Le portail-santé des citoyens Mustimuhw vise à compléter le cercle de soins en dotant les patients d'un dossier de santé personnel (DSP) connecté à un dossier médical électronique communautaire (DMEc). Conçu par et pour les Premières Nations, le DMEc Mustimuhw et le portail-santé qui y est relié augmentent l'efficience des communications et de la coordination des soins.

Jeunesse, J'écoute

La ligne Crisis Text Line propulsée par Jeunesse, J'écoute offre un soutien bilingue aux jeunes Canadiens en utilisant leur moyen de communication préféré : le texto. Ils n'ont qu'à envoyer un texto au 686868 pour joindre un répondant dûment formé pour intervenir auprès des jeunes en détresse.

ACCÈS Atlantique

Fruit d’une collaboration entre le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador et Inforoute, ACCÈS Atlantique vise à améliorer l'accès des citoyens à leur information médicale et à des services de santé numériques. Dans le cadre de cette initiative, un premier éventail de services de la Passerelle sera mis à l'essai dans la région avant d’être déployé partout au Canada. Le but ultime est de transformer la manière dont les soins sont donnés, tout en stimulant la croissance économique.

Joignez-vous au mouvement ACCÈS 2022  

image

Une nouvelle ère s’amorce pour les soins de santé

Mise en ligne le 28 août 2019 par le Michael Green

En même temps que son assemblée générale annuelle avec ses membres, les sous-ministres de la Santé du Canada en juillet dernier, Inforoute a publié son rapport annuel, intitulé Une nouvelle ère s’amorce pour les soins de santé, qui évoque le cri de ralliement d’ACCÈS 2022, un mouvement social visant à rassembler les sentiments et les réflexions de tout l’éventail des gens qui peuvent travailler ensemble à changer le réseau de la santé. Nous sommes fiers des résultats que nous avons obtenus tous ensemble et sommes déterminés à poursuivre nos efforts en vue de mettre en place les innovations numériques grâce auxquelles les Canadiens auront de meilleurs outils pour s’occuper de leur santé, les cliniciens pourront mettre à profit les solutions leur permettant de mieux servir leurs patients, et l’industrie pourra, avec d’autres partenaires, bâtir un réseau de la santé digne du 21e siècle.  

Données probantes sur les avantages – Études pancanadiennes

Données sur les avantages

Afin d'évaluer l'impact des investissements en santé numérique au Canada, Inforoute procède périodiquement à la surveillance et à l'évaluation des projets dans lesquels elle investit en se servant de son Cadre d'évaluation des avantages. Pour ce faire, elle commande des évaluations récapitulatives des avantages afin de comprendre et de communiquer les répercussions de ses investissements à l'échelle nationale. Si ces évaluations illustrent la valeur actuelle générée par les investissements d'Inforoute et de ses partenaires provinciaux et territoriaux, de nouvelles données montrent également la masse critique qui se crée dans les domaines évalués et dans d'autres, tandis que de plus en plus de cliniciens adoptent et utilisent les technologies mises en place. Ces évaluations mentionnent aussi les facteurs de succès critiques de la réalisation du plein potentiel des technologies de santé numériques à l'étude.

Inforoute estime à 30 milliards de dollars la valeur des avantages que ces solutions ont procurés depuis 2007 aux patients et à leur famille, aux cliniciens et à notre réseau de la santé, y compris 4,5 milliards de dollars au cours de la dernière année. Ces avantages comprennent les dépenses évitées par les patients et leur famille, une hausse de la productivité des cliniciens, et une valeur accrue pour le réseau de la santé.

CHI Annual Report Figures

 

Sept études d’évaluation nationale des avantages ont été effectuées depuis 2008 :

  1. Étude d’évaluation des avantages de l'information de santé connectée au Canada
    L’information de santé connectée est nettement propice à une hausse des chiffres relatifs à l’adoption et à une augmentation des avantages qui s’y rattachent. Les résultats de cette étude révèlent que l’information de santé connectée procure :
    • Des économies de un milliard de dollars pour le réseau de la santé et un potentiel d’économies de 3,9 milliards de dollars par année
    • Des économies de temps pour les patients se chiffrant à 18 millions d’heures et un potentiel à ce titre de 76 millions d’heures
    • Des économies de temps pour les professionnels de la santé de 5,9 millions d’heures et un potentiel à ce titre de 15 millions d’heures
    • Des gains de productivité économique (en économie de temps sur le travail) équivalant à 189 millions de dollars, avec un potentiel de 732 millions de dollars par année

    L’information de santé connectée révèle ses avantages les plus marqués dans quatre secteurs :

    • Moins de tests diagnostiques inutilement répétés
    • Une utilisation plus efficace des unités d’hospitalisation
    • Une utilisation plus efficace de l’urgence
    • Des interactions plus efficaces en milieu ambulatoire (prise en charge du patient par la bonne équipe de soins)
    Voir aussi :
    Étude d’évaluation des avantages de l'information de santé connectée au Canada ─ Rapport complet
    Étude d'évaluation des avantages de l'information de santé connectée au Canada ─ Annexe technique
    Étude d'évaluation des avantages de l'information de santé connectée au Canada ─ Infographique
    Étude d'évaluation des avantages de l'information de santé connectée au Canada ─ Tableau blanc

  2. Étude d’évaluation du DME ambulatoire
    Principales conclusions du document intitulé The Emerging Benefits of EMR Use in Ambulatory Care in Canada (Les nouveaux avantages de l’utilisation du DME en soins ambulatoires au Canada) :
    • L’utilisation du DME dans ce milieu fait progresser la sécurité des patients et la continuité des soins et procure des avantages manifestes aux hôpitaux, au réseau de la santé et aux patients
    • Avantages évalués à200 millions de dollars pour 2015
      • 13 millions de dollars en réduction des hospitalisations attribuables à des événements indésirables mettant en cause des médicaments
      • 95 millions de dollars en réduction du temps passé par les cliniciens à gérer des dossiers
      • 46 et 37 millions de dollars, respectivement, en élimination d’analyses de laboratoire et de tests diagnostiques repris inutilement
    • L’amélioration de l’efficience clinique a permis l’ajout de 1,2 million de visites supplémentaires par les patients
    • L’étude comprend aussi une série de recommandations, un énoncé des secteurs où les recherches sont prioritaires et une liste des facteurs de réussite critiques des mises en service futures.
    Voir aussi :
    Les nouveaux avantages de l’utilisation du DME en soins ambulatoires au Canada – Rapport intégral
    Les nouveaux avantages de l’utilisation du DME en soins ambulatoires au Canada – Sommaire sur PowerPoint
    Les nouveaux avantages de l’utilisation du DME en soins ambulatoires au Canada - Infographique
    Sondage 2015 Ambulatory EMR Landscape Survey (en anglais seulement)
    Programme de dossier médical électronique pour soins ambulatoires (DMEa) d’Inforoute synthèse des leçons tirées

  3. Évaluation de la télésurveillance des patients (TSP) 2014
    Relier les patients et les professionnels de la santé - Étude pancanadienne sur la télésurveillance des patients
    Principales conclusions:
    • Les programmes à grande échelle procurent des avantages économiques considérables au réseau de la santé, puisqu'ils contribuent à réduire l'utilisation de ses ressources
    • La TSP pourrait transformer le réseau de la santé et améliorer le sort des patients grâce à l'autogestion des soins et aux soins à domicile
    Télécharger l’étude sur la télésurveillance des patients

  4. Évaluation du dossier médical électronique 2013
    Les nouveaux avantages provenant de l’utilisation des dossiers médicaux électroniques dans les cabinets de médecins
    Principales conclusions:
    • Compte tenu du taux national d’adoption du DME en 2012, les cabinets de médecins ont obtenu des gains d’efficience administrative dans le déroulement du travail évalués à 800 millions de dollars
    • Le DME a procuré à l’ensemble du réseau de la santé des avantages comme la réduction des analyses redondantes et des événements indésirables attribuables à des médicaments d’une valeur de 584 millions de dollars
    • L’utilisation plus spécialisée du DME peut améliorer les résultats pour la santé et la sécurité des patients grâce aux soins préventifs et à la gestion des maladies chroniques
    • L’utilisation du DME favorise de meilleures interactions et une amélioration des communications entre les membres de l’équipe soignante et entre les professionnels de la santé et leurs patients
    Télécharger l’étude sur le DME

  5. Évaluation de la télésanté 2011
    Avantages et adoption de la télésanté, Lier les patients et les prestateurs dans l'ensemble du Canada
    Principales conclusions:
    • En 2010 seulement, la télésanté a permis aux patients et à leur famille d’éviter 47 millions de kilomètres de déplacements et 70 millions de dollars en frais connexes
    • Le recours à la télésanté a permis au réseau de la santé d’économiser quelque 55 millions de dollars en 2012, soit, grosso modo, 34 millions de dollars en subventions gouvernementales pour les déplacements et 21 millions de dollars grâce aux télésoins à domicile, qui ont réduit les hospitalisations des patients atteints de maladies chroniques et d’autres coûts qu’ils doivent assumer
    • La télésanté a sauvé aux cliniciens près de 500 jours en temps de déplacement, qui ont pu être utilisés pour d’autres services de santé
    • Les programmes de télésanté ont permis, dans certaines parties du pays, de réduire de beaucoup les délais d’attente en dermatologie et en ophtalmologie, et ont donné aux médecins de petits hôpitaux la possibilité de consulter des spécialistes avant d’administrer d’urgence les traitements requis par des victimes d’AVC
    • En 2010, on comptait plus de 5 700 systèmes de télésanté dans au moins 1 175 collectivités du paysL’étude révèle aussi que l’utilisation de la télésanté au Canada a augmenté de plus de 35 % par année au cours des cinq années précédentes
    Télécharger l’étude sur la télésanté

  6. Évaluation des systèmes d’information sur les médicaments (SIM) 2010
    Impact national des systèmes d’information sur les médicaments de 2e génération
    Principales conclusions
    • Les systèmes d’information sur les médicaments (SIM) réduisent les erreurs d’ordonnance et les événements indésirables touchant des médicaments, procurant des avantages évalués à 436 millions de dollars en 2010 (soit 252 millions de dollars en amélioration de la sécurité et de la qualité des soins et de 184 millions de dollars en hausse de productivité des professionnels)
    • Une fois entièrement mis en place, ces SIM de deuxième génération pourraient générer des avantages de l’ordre de 1 milliard de dollars par année
    • Ces avantages pourraient atteindre 2,3 milliards de dollars annuellement après l’entrée en service et l’optimisation à l’échelle nationale de la troisième génération des SIM – des systèmes aux fonctionnalités avancées, comme celle qui permettent aux cliniciens autorisés de transmettre électroniquement des ordonnances à la pharmacie désignée par le client
    Télécharger l’étude au sujet des systèmes d’information sur les médicaments

  7. Évaluation des systèmes d’imagerie diagnostique (ID) 2008
    Évaluation des avantages en imagerie diagnostique
    Principales conclusions
    • Ils permettent notamment d’améliorer la productivité des médecins et des technologues, d’accroître les capacités de rapport à distance, de faciliter l’accès aux soins et d’accélérer l’obtention des résultats des examens, de sorte que le patient peut avoir son diagnostic deux fois plus vite et commencer son traitement plus rapidement
    • Les avantages pour le réseau de la santé en 2008 étaient estimés à 600 millions de dollars. Une fois pleinement déployés, les systèmes d’ID procureront des avantages se situant entre 850 millions et un milliard de dollars par année
    • Grâce aux systèmes d'ID, la productivité des radiologistes s’est accrue de plus de 25 %, ce qui permettra de réaliser jusqu’à 11 millions d’examens supplémentaires chaque année une fois le déploiement terminé
    • Une fois le déploiement des systèmes d'ID terminé, la productivité des radiologistes canadiens aura augmenté à un point tel que seul l’ajout de 500 de ces spécialistes dans l’ensemble du pays aurait permis d’atteindre un résultat semblable
    • Les systèmes d'ID réduisent de 30 à 40 % le temps d’exécution, ce qui signifie que les patients obtiennent leur diagnostic plus rapidement et qu’ils peuvent commencer leur traitement plus tôt
    Télécharger l’étude sur l’imagerie diagnostique

Accès des patients

De nos jours, 80 % des Canadiens veulent accéder à leur dossier de santé et à d’autres solutions de santé numériques. Inforoute commande régulièrement des recherches, des études et des groupes de discussions afin de mieux cerner les domaines touchant l’accès des patients auxquels il faut porter une attention particulière. Cette recherche met en lumière des questions importantes que les stratèges et les décideurs devraient prendre en considération si les provinces et les territoires vont de l’avant avec leur stratégie de santé grand public.

Domaines de recherche

Accès pour les adolescents

Alors que l’utilisation des technologies de santé numériques augmente au Canada et que les renseignements personnels sur la santé sont de plus en plus accessibles, il devient de plus en plus pressant de déterminer qui devrait avoir accès aux renseignements médicaux des adolescents (aussi considérés comme des mineurs matures).

Pour mieux comprendre ce sujet, Inforoute a mené une étude entre décembre 2015 et mars 2016 qui comprenait une analyse environnementale, un examen de la documentation, un sondage pancanadien, des groupes de discussion ainsi qu’un examen du cadre législatif sur la protection des renseignements personnels.

Engagement des Canadiens

Pour mieux comprendre les désirs des Canadiens, Inforoute a tenu en mars 2017 l’atelier En meilleure santé. Ensemble. Venus d’un peu partout au Canada. 34 citoyens s’y sont réunis pour apprendre et pour partager leurs connaissances au sujet de la santé numérique. Ensemble, ils ont établi la Vision citoyenne du rôle de la santé numérique dans l’amélioration de la santé.

Cette vision a pour but d’améliorer la santé des Canadiens et de promouvoir une collaboration authentique et significative entre les patients, les membres de leur famille et les professionnels qui leur donnent des soins grâce à des technologies numériques intégrées accessibles à tous.

Vaccination

Afin de mieux comprendre la nature des pratiques actuelles de tenue des dossiers de vaccination au pays, Inforoute a commandé à une agence de recherche une étude et des séances avec des groupes de discussion en vue de mettre en lumière les façons dont les parents gèrent les dossiers de vaccination de leurs enfants et de savoir ce qu’ils pensent de l’accès au dossier de vaccination électronique (DVE).

 

Visitez la page des Services électroniques de santé grand public pour obtenir davantage de renseignements sur le programme d'investissement Solutions de santé grand public d’Inforoute.

Médecins, infirmières, pharmaciens et autres cliniciens

Donner des soins plus efficients

Le programme ACCÈS Santé d'Inforoute amène l'industrie, les professionnels de la santé, les provinces, les territoires et les Canadiens à travailler ensemble afin de redéfinir où et comment les Canadiens accèdent aux soins.

ACCÈS Santé facilitera le déploiement à l'échelle nationale d'outils standardisés qui permettront aux cliniciens de s’échanger de l’information et de communiquer avec leurs collègues et leurs patients grâce à des outils et services modernes et efficaces.

Ces outils et services comprendront les suivants :

  • Services de soins virtuels. Vous pourrez améliorer l'accessibilité des soins et l'efficience de votre clinique ou pharmacie grâce à des solutions comme la messagerie sécurisée et les visites électroniques.
Un meilleur accès à l’information permet de prendre des décisions plus éclairées.

Un meilleur accès à l’information permet de prendre des décisions plus éclairées.

 
  • Répertoires. Les répertoires vous permettront, à vous et à vos patients, d'avoir un meilleur aperçu des ressources de soins offertes dans votre localité (p. ex. services en santé mentale).
  • Ordonnance électronique par PrescripTIonMD. Le seul service d'ordonnances électroniques à but non lucratif du Canada améliorera la sûreté des médicaments.
  • Accès des patients. Vos patients pourront gérer plus facilement leurs soins grâce à un accès à des services de santé numériques et à leurs renseignements médicaux, tels que la liste des médicaments qu'ils prennent, leurs résultats d'analyses de laboratoire et l'information sur leur vaccination.
  • Bibliothèque d'applis. Une liste d'applications que vous pourrez recommander à vos patients pour les aider à améliorer leur mieux-être et à faciliter leur rétablissement.

En améliorant l'efficience de votre clinique ou pharmacie, ces outils et services vous permettront de consacrer plus de temps à la prestation des soins à vos patients. De plus, ils respecteront les normes et le cadre de confiance sécurisé établis par la Passerelle ACCÈS, ce qui facilitera la circulation de l'information sur la santé dont vous avez besoin pour prodiguer les bons soins.

Joignez-vous au mouvement ACCÈS 2022  

Ressources connexes

Cadre de gestion du changement

 

Le Réseau de la gestion du changement, mis sur pied et soutenu par Inforoute, a élaboré un cadre intégré qui décrit les activités de gestion du changement dans le contexte des projets en technologies de l’information sur la santé. Ce cadre est composé de six éléments de base en gestion du changement :

Gouvernance et leadership : Mécanismes utilisés pour guider, diriger ou réguler le déroulement d’un projet, y compris la manière dont les intervenants peuvent influer sur les priorités et sur l’évolution d’un projet, ainsi que sur les activités de gestion du changement qui s’y rapportent.

Engagement des intervenants : Processus par lequel les perceptions, les problèmes et les attentes des intervenants sont connus et gérés. Il exige qu’on porte une attention particulière aux personnes pour lesquels un changement est attendu. Les comportements et les besoins des intervenants doivent être définis, compris et pris en compte durant la réalisation des projets.

Cadre de gestion du changementCommunications : Processus visant à fournir aux intervenants ce qu'ils ont besoin de savoir afin de déclencher les réactions ou les mesures appropriées.

Analyse des flux de travail et intégration : Processus visant à comprendre le déroulement du travail actuel et les occasions d'amélioration, pour que les nouvelles façons de faire utilisant des solutions de santé numériques puissent être durablement intégrés à la culture, comme le prouve leur présence dans un état de stabilité opérationnelle.

Formation et éducation : Art de transmettre des connaissances et des compétences précises aux intervenants clés en vue de promouvoir l’adoption.

Surveillance et évaluation : Processus qui consiste à vérifier si les activités de gestion du changement se sont déroulées comme prévu et si elles ont été efficaces. Tel qu'il est proposé dans le présent cadre, la surveillance et l'évaluation s’exercent tout au long du cycle de vie du projet.

Cadre de travail et trousse d’outils pour la gestion du changement en santé électronique

Apprenez-en davantage sur la gestion du changement en santé numérique et sur le cadre de travail, et accédez à divers outils pratiques sur la gestion du changement. Un cadre et une trousse d'outils pour gérer les changements en santé électronique.

Trousse d'outils sur la gestion du changement

Obtenez des outils et des ressources pratiques sur la gestion du changement en accédant en ligne à la trousse d'outils sur la gestion du changement.

Pour vous faire découvrir d’autres facettes de nos experts invités à la Conférence du Partenariat 2019, nous leur a… https://t.co/9yavg8wnTN

par Inforoute,

logo inv fr

La santé numérique à votre service.

 

Transformer les soins de santé au Canada grâce aux technologies de l’information sur la santé.

Nous joindre

Demandes de renseignements généraux

Tél. : 416-979-4606
Sans frais : 1-888-733-6462

Approvisionnement

Tél. : 514-868-0550

Demandes de renseignements des médias

Tél. : 416-595-3167
Sans frais : 1-888-733-6462